Sophrologue - Sophro-Thérapeute - Psychopraticien

image
image

Deux adresses à Marseille

Je reçois sur Rendez-vous les mardi, jeudi et vendredi au Pôle Santé & Bien-Être de la Casa 108 et les autres jours à l'espace Coucoun

Une séance.

Que se passe-t-il dans une séance ? A quoi peut-on s'attendre ? C'est souvent la question lorsque l'on commence un chemin de développement personnel ou que l'on rencontre un nouveau professionnel de la relation aidante.

Relaxation dynamique

Une séance commence souvent par un temps court de relaxation dynamique suivi d'un temps de parole qui permet d'exprimer ce qui est en cause au moment de la séance. Parfois le besoin de déposé est tellement fort qu'il est nécessaire d'aller vite à la parole.

Place à la parole

Dans une écoute active et une position réelle de non-jugement, vous pouvez déposer tout ce que vous avez à exprimer et qui ne peut s'exprimer dans votre quotidien.
Parfois cette étape peut se prolonger par des exercices pratiques qui permettront à la fois de ressentir et de comprendre ce qui vous anime. Par moment, un mot prononcé , une thématique établie ou un ressenti physique va vous emmener dans une exploration sophro-Analytique.

Exploration sophro-analytique

Le temps de quelques respirations et de plonger dans un monde de visualisation. Vous vous rapprochez de votre inconscient pour mieux laisser émerger ce qui a du sens. La parole est libre. Un questionnement vous aide à cheminer dans votre champ d'exploration. Les émotions, les ressentis physiques sont pris en compte et exploités pour faciliter la découverte d'information sur vous même. Une scène du passé peut être rejoué dans différents positionnements structurants. Certains protocoles peuvent alors être proposés pour faciliter le dépassement d'une croyance ou la prise de décision.

un temps pour la compréhension

Le plus souvent en fin de séance, nous échangeons sur ce qui a émergé pendant la séance. Parfois quelques éléments de compréhension font jour. Lorsque cela est utile, une décision peut être accompagnée par une proposition d'observation et d'évolution comportementale.

Concrêtement

Une séance dure environ une heure. Dans certains cas je peux proposer des séances plus longues (1h30 à 2h00).
Il est parfois utile d'avoir préparé sa séance en se posant la question de ce que vous avez décidé d'évoquer. Les trois premières séances me permetent de vous découvrir, de comprendre votre besoin et de vous apprendre quelques techniques de sophrologie que nous pourrons ensuite utiliser ensemble ou que vous pourrez employer chez vous pour préparer votre séance ou simplement apprendre à mieux vivre certaines situations déstabilisantes.

Pôle Santé & Bien-Être de la Casa 108

La Casa 108,
108 Bd Baille 13005 Marseille
www.lacasa108.com/santebienetre

Mardi, jeudi et vendredi sur Rendez-vous de 10h à 21h00

Paiement par CB accepté.

 06 72 90 12 65

Espace Coucoun

19 rue d'Isly 13005 Marseille
www.coucoun.fr

Lundi, mercredi et samedi sur rendez-vous de 10h00 à 21h00 (prévoir 8 à 10 jours avant un rendez-vous à cette adresse).

Paiement par CB accepté.

 06 72 90 12 65
Chacun suit son propre chemin, invitez-moi à vous accompagner sur le votre, juste le temps nécessaire, en toute bienveillance...

Le changement dans votre vie commence ici...

© Michel BRACK - Sophro-Analyse Marseille 2015-2019 | Mentions légales

Psychothérapeute ou Psychopraticien ?

Selon le Décret n° 2012-695 du 7 mai 2012 modifiant le décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l'usage du titre de psychothérapeute , seuls les psychiatres sans autre condition, les psychologues cliniciens, les médecins autres que psychiatre et les psychanalistes sous des conditions réglementaires peuvent utiliser le terme de psychothérapeute et être inscrits au registre national des psychothérapeutes. En réaction à la loi ci-dessus, qui, selon leurs points de vue dénature le terme psychothérapeute, les principaux syndicats représentatifs des professionnels de la psychothérapie ont défini le terme de "Psychopraticien" pour exprimer la dénomination d'une activité professionnelle dans le cadre d'une psychothérapie. Il ne s'agit donc pas d'un "Titre" mais bien de l'expression de la nature d'un métier comme par exemple "Ingénieur" ou "Informaticien". C'est pourquoi j'utilise le terme de Psychopraticien et non celui de Psychothérapeute pour parler de mon métier de professionnel de l'accompagnement aidant dans lequel mes spécialités sont l'Analyse Transactionnelle (Certifié par l'EFAT, non certifié par l'EATA), la Sophro-Analyse (Certifié par l'IESA) et la Sophrologie (Certifié par l'IESA).

Vocabulaire

Sous la pression d'un rapport de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), il semble que certains termes soient désormais réservés aux professions médicales et paramédicales. Ainsi, plus de « consultation », de « patient », de « thérapeute », de « thérapie » ou d'activités « thérapeutiques »,etc...
Il est probablement regrétable que ces termes soient ainsi « privatisés » pour une classe de professionnel dit de « santé » et que cela puisse pénaliser « des professionnels de l'accompagnement aidant » ou de la « la relation aidante » et du « développement personnel » qui n'ont d'autres buts que d'exercer leur métier en apportant un mieux-être à leurs « consultants » dans un cadre déonthologique défini et une éthique professionnelle effective.
En effet, l'acte de « consulter » se nomme en français une « consultation », un « patient » est éthymologiquement « une personne qui souffre, qui endure » et un thérapeute, « celui qui prend soin ». A vous de vous faire votre opinion sur l'usage de ces termes dans une pratique éthique.