Sophrologue - Sophro-Thérapeute - Psychopraticien

image

Nous ne sommes pas à l'abri de trouver une solution pour nos petits et grands tracas de la vie...

image

Les autres troubles


Evidemment chaque individu possède sa propre structure émotionelle et d'autres manifestations peuvent se présenter. Trouver la force en soi de ne plus s'adapter aux appels exterieurs pour mieux être une seule même personne, libre de ses choix, responsable de sa vie...

Être Soi avant tout.

Quel que soit le trouble, un accompagnement est-il toujours possible.

Mon approche aidante n'est pas cantonnée à certains mal-être que l'on peut rencontrer dans sa vie ou à des pathologies particulières. Sauf dans des cas cliniques extrèmes où la médicalisation d'avère nécessaire, il est toujours possible d'envidager un suivi aidant, lorsque s'est possible, en parallèle d'un traitement médical ou psychiatrique en accord avec un médecin.

On peut imaginer les différentes « classifications »de troubles ressentis comme des vecteurs plus ou moins long qui s'étende à partir d'un point originel : le noyaux psychologique. La longueur du vecteur fait toute l'émergence de la pathologie.

Nous portons en nous, si ce n'est tous les noyaux, tout au moins plusieurs noyaux qui sont enchevétrés et la conquête de soi passe par la reconnaissance de certains troubles, l'acceptation et la recherche des moyens qui permettent de faire évoluer sa personnalité.

Les solutions

Ne faisant pas partie du corps médical, je ne suis pas en mesure de poser un diagnostique et certaine pathologie doivent être reconnue et parfois traiter par la médecine. Il existe cependant de nombreux cas dans lesquels il est possible d'envisager, en parallèle d'un suivi médical, un accompagnement aidant qui permet de déposer en confiance ce qui est nécessaire de déposer.

Dans la plupart des cas, il est possible de traiter par la Sophrologie et la Sophro-Analyse les tourments du quotidien et l'émergence d'une nouvelle approche de sa personnalité.

La Sophrologie,en début de thérapie, apporte l'apaisement nécessaire pour entamer un voyage plus profond qui permettra grâce à La Sophro-Analyse d'explorer les raisons inconscientes qui conduisent votre personnalité à s'exprimer sur certains registres répétitifs dans votre vie. L'Analyse Transactionnelle complète le champ des investigations de votre personnalités en vous permettant de développer en vous un Adulte confiant et conscient de ses propres jeux psychologiques.


Accompagnement aidant

Chaque cas nécessite une approche particulière et nécessite un premier entretien dans lequel il est possible de définir la manière dont je peux vous accompagner. Nous déterminons ensuite un plan d'actions éventuellement en accord avec le médecin qui vous suit dans le cadre de pathologies reconnues.

Chacun suit son propre chemin, invitez-moi à vous accompagner sur le votre, juste le temps nécessaire, en toute bienveillance...

Le changement dans votre vie commence ici...

© Michel BRACK - Sophro-Analyse Marseille 2015-2019 | Mentions légales

Psychothérapeute ou Psychopraticien ?

Selon le Décret n° 2012-695 du 7 mai 2012 modifiant le décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l'usage du titre de psychothérapeute , seuls les psychiatres sans autre condition, les psychologues cliniciens, les médecins autres que psychiatre et les psychanalistes sous des conditions réglementaires peuvent utiliser le terme de psychothérapeute et être inscrits au registre national des psychothérapeutes. En réaction à la loi ci-dessus, qui, selon leurs points de vue dénature le terme psychothérapeute, les principaux syndicats représentatifs des professionnels de la psychothérapie ont défini le terme de "Psychopraticien" pour exprimer la dénomination d'une activité professionnelle dans le cadre d'une psychothérapie. Il ne s'agit donc pas d'un "Titre" mais bien de l'expression de la nature d'un métier comme par exemple "Ingénieur" ou "Informaticien". C'est pourquoi j'utilise le terme de Psychopraticien et non celui de Psychothérapeute pour parler de mon métier de professionnel de l'accompagnement aidant dans lequel mes spécialités sont l'Analyse Transactionnelle (Certifié par l'EFAT, non certifié par l'EATA), la Sophro-Analyse (Certifié par l'IESA) et la Sophrologie (Certifié par l'IESA).

Vocabulaire

Sous la pression d'un rapport de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), il semble que certains termes soient désormais réservés aux professions médicales et paramédicales. Ainsi, plus de « consultation », de « patient », de « thérapeute », de « thérapie » ou d'activités « thérapeutiques »,etc...
Il est probablement regrétable que ces termes soient ainsi « privatisés » pour une classe de professionnel dit de « santé » et que cela puisse pénaliser « des professionnels de l'accompagnement aidant » ou de la « la relation aidante » et du « développement personnel » qui n'ont d'autres buts que d'exercer leur métier en apportant un mieux-être à leurs « consultants » dans un cadre déonthologique défini et une éthique professionnelle effective.
En effet, l'acte de « consulter » se nomme en français une « consultation », un « patient » est éthymologiquement « une personne qui souffre, qui endure » et un thérapeute, « celui qui prend soin ». A vous de vous faire votre opinion sur l'usage de ces termes dans une pratique éthique.